OSTEOPATHIE

 

L’ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle qui repose sur l’idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et des techniques de relâchement myofascial permettent d’apporter un soulagement dans le domaine du trouble fonctionnel.

Créée le  par le médecin américain Andrew Taylor Still (1828-1917), l’ostéopathie est fondée sur des techniques manuelles visant à la conservation ou la restauration de la mobilité physiologique des différentes structures de l’organisme. Méthode thérapeutique à visée préventive et curative, elle se base sur l’idée selon laquelle toute altération de la mobilité naturelle des organes les uns par rapport aux autres, apparaissant au niveau des muscles, des tendons, des viscères, du crâne ou des enveloppes (fascia), induit des dysfonctionnements.

Elle repose sur trois concepts originaux :

  • La main, outil d’analyse et de soins ;
  • La prise en compte de la globalité de l’individu ;
  • Le principe d’équilibre tissu.

Elle prévient et soigne de nombreux troubles physiques et agit également aux plans nerveux, fonctionnel et psychologique.

 

INDICATIONS ET PRISE EN CHARGE EN OSTEOPATHIE

Pédiatrie

Correction manuelle douce de certaines zones en perte de mobilité physiologique :

Torticolis congénital ;
Plagiocéphalie ;
Agitation, pleurs en permanence, atonie, raideur ;
Régurgitation, reflux, digestion difficile, bronchiolite à répétition ;
Otite à répétition, conjonctivite à répétition.

Périnatalité

Technique douce surtout ciblée au niveau du bassin osseux (délivrance), du petit bassin (GLSS, PLSS, Périnée), du diaphragme et de la cage thoracique (libération respiratoire) :

Lombalgie, sciatique, dorsalgie, cervicalgie ;
Préparation du bassin à l’accouchement ;
Rééquilibration après l’accouchement ;
Dypareunie, problèmes digestifs, coxalgie…

Adultes et sportifs :

Correction des zones en perte de mobilité physiologique
Techniques de détente musculaire, d’étirements ou de manipulation articulaire :

Douleur du rachis chronique résistante à un traitement médical ;
Lombalgie, dorsalgie, cervicalgie ;
Sciatalgie ou sciatique ;
Névralgie cervico-brachiale ;
Colopathie fonctionnelle ;
Migraine, maux de tête chronique, névralgie ;
Stress, angoisse, insomnie, fatigue ;
Travail sur traitement chirurgical après cicatrisation complète (surtout chirurgie viscérale, uro-gynécologique, rachis) ;
Traumatisme récent (but préventif : récidives et séquelles /but curatif : douleurs et raideurs) ;
Entorse, luxation, acromio-claviculaire ;
Accident de voiture.


Votre ostéopathe Fabien ULMER

Votre ostéopathe Tiffany LEVIS


⇒Prendre RDV